La douleur chronique

Nombreux sont les mots/maux des douleurs chroniques.

Mais comment les comprendre ? Quels sont les bons gestes ? Que faire pour qu’elles disparaissent vraiment ? 

Se restreindre à, s’adapter à, depuis le temps que j’ai cette douleur, depuis mon accident il y a 3 ans, j’ai, parfois elle est là, parfois non, un ressenti depuis tellement longtemps, … 

Il n’y a pas un seul traitement, une seule recette. Chaque personne pour chaque douleur, et/ou chaque pathologie, réagit différemment à chacun des traitements. Discutez autour de vous, voisins, cousins, amis,..

Chacun s’adapte, s’approprie la douleur afin d’être le mieux au quotidien. 

 

Et vous, que faîtes vous pour cette douleur lancinante ?

Kinésithérapie

Le médecin prescrit généralement des séances de kinésithérapie. Choississez bien votre kiné, écoutez le et réalisez les exercices à faire à la maison. 

Le kinésithérapeute fera à la première séance un bilan de votre état. Par la suite, il complètera la rééducation en fonction de votre évolution.

Médecines douces

Les douleurs sont parfois tellement présentes depuis lontemps, qu’elle paraît ancrée en nous. Soyez ouvert aux medecines douces, à prendre du temps pour vous, à travailler la respiration, faire de la relaxation, de la méditation, des points d’acumpture etc.. 

cf sur Aix les Bains : https://www.vita-zen.fr/

Etirements

Il en existe de différents types avec chacun des objectifs différents. 

Faîtes vous conseiller par un profesionnel de santé afin d’étirer au mieux votre corps. 

arrêt du sport

Le sport, n’est pas la cause principale de vos douleurs . il a peut être été repris trop vite, trop fort.

Certains sports sont plus contraignants que d’autres.

Certes, il peut être douloureux de se pencher et de soulever quelque chose en ayant une douleur aux lombaires mais developper la souplesse et la force pour se pencher et soulever un objet est important. Plusieurs types d’exercices, notamment la musculation, peuvent apporter de grands bienfaits au corps. 

le sport permet le mouvement du corps, la souplesse, le renforcement musculaire, le travail cardio et respiratoire. Que du bon. Faîtes vous aider pour toute reprise du sport.

 

Repos

Le repos peut faire parti de la rééducation et du traitement pour vos douleurs chroniques. Faîtes vous accompagner par des professionnels de santé qui vous aideront à mieux comprendre comment le repos peut vous aider.

Relaxations

La douleur chronique peut provoquer stress, anxiété, mauvaise humeur, contraction, apnée, tension, etc.. 

Quoi de mieux de prendre un moment pour soi pour respirer, ressentir son corps, accepter et se détentre. 

Rien

La douleur est tellement présente depuis lontemps que vous ne faîtes plus rien pour la diminuer.  La douleur vous gêne vraiment ? Quelles sont les actions que vous avez déjà mené ? Quelles sont les actions que vous aimeriez mené ? Qu’est ce que vous aimeriez changer par rapport à cette douleur ? N’hésitez pas à aller voir un profesionnel de santé, mais également un profesionnel de PNL afin de trouver vos objectifs  

Des examens

Oui pourquoi pas. Mais est ce vraiment utile ? Même si une IRM, une radio ou un scanner peut parfois être utile. On trouve des dégénéresecences discales, de l’arthrite, des bombements discaux et des fissures commun chez la population qui ne souffre pas. Les résultats d’imagerie n’explique pas toujours la douleur. 

Ostéopathie

Comme le kinésithérapeute, c’est un profesionnel qui peut vous accompagner dans votre rééducation. 

1 ou 2 séances régulièrement peuvent aider au rééquilibrage de votre corps. Il peut apporter l’aide nécessaire mais aussi les conseils pour que vous avancez dans votre auto prise en charge. 

Travail respiratoire

La douleur chronique peut provoquer de l’apnée, de l’inefficacité ventilatoire, une respiration haute, une perte de mobilité du diaphragme muscle respiratoire principale. 

Des exercices de respiration existent afin de libérer quelques tensions, quelques points douloureux supplémentaires. 

Prenez le temps d’essayer. 

Adaptation à la vie quotidienne

La douleur est tellement présente depuis lontemps que vous vous êtes adaptées à elle. Vous avez arrété telle ou telle activité, ou vous en faîtes moins, vous ne vous asseyez plus comme ça, vous refusez d’aller courir, de faire plus de 200kms en voiture etc.. 

Si pour vous, cela vous correspond. Ne changez rien mais sinon posez vous les bonnes questions. Avez vous été voir différents professionnels de santé, différentes méthodes ? Est ce que vous êtes prêt à faire diminuer ses douleurs ? Qu’est ce qui pourrait vous aider ? 

Médicaments

Les médicaments sont très utiles pour certaines pathologies. Si le médecin vous les prescrit, c’est qu’il y a une raison suffisante pour les prendre.

Mais demandez à votre médecin, s’il existe une alternatif à ses médicaments. La diminution d’antalgique, d’anti inflammatoire,.. ? Quelles sont les actions que vous pouvez réaliser pour diminuer la prise de médicaments ?

Etirements, Massage, Mobilisation, Activité Physique, Relaxation, Kiné, Ostéo,…

Attention à l’utilisation d’opioide (anti douleur ) pour gérer la douleur. Ils peuvent également masquer les problèmes physiques et retarder ou empêcher la récupération. 

Meileure hygiène de vie

Une meilleure hygiène de vie, c’est quoi ? Difficile d’avoir une vie parfaite mais observer en hauteur votre façon de vivre. 

Qu’est ce que vous pouvez améliorer ? Plus de temps de sommeil ? une meilleure alimentation ? un temps pour soi ? Plus de sport ? Moins d’apéro ? Moins d’écran ? Moins d’enervements ? Moins de stress ? 

Modifiez étape par étape, petite marche par petite marche. Faîtes vous aider également si besoin. 

Opération

Pour des douleurs chroniques, l’opération n’est pas toujours idéale.

Si cela vient d’un réel problème mécanique. Oui. Faîtes vous opérer.

Sinon prenez vous du temps pour vous, essayez de vous soigner naturellement. Si au bout de 6 mois, rien ne change, n’hésitez pas alors à prendre des avis chirurgicaux.

 

 

Le moins de mouvement possible

Moins vous faites est mieux vous serez ? Pensez vous que vous endommagez votre corps lorsque vous souffrez ? Le niveau de douleur ressenti est souvent un faible indice de la blessure ou des dommages tissulaires. Même si vous souffrez durant une activité, cela ne signifie pas forcément que vous endommagez votre corps. Un profesionnel de santé peut vous aider à mieux comprendre entre la douleur et le mouvement effectué.

Si vous avez des douleurs qui vont qui viennent dans la journée

 

Si vous avez des douleurs après certains mouvements, certaines postures, mais par moment, vous n’avez de douleur ou peu. 

Si vos douleurs vont et viennent dans la jambe, le bras. Peut être n’est ce qu’une douleur dite mécanique ? 

Avez vous pensé à la méthode Mc Kenzie ? 

 

Si vous avez des douleurs en fonction de votre vie 

Si vous avez des douleurs lorsque vous êtes stressés, impatient, en colère, fatigué, angoissé. 

Si vos douleurs s’oublient lors de vos moment joyeux, sympa, cool, en vacances, en week end. 

Avez vous pensé aux méthodes douces ?